Dans le cadre du projet global TEXACOV-Interreg de caractérisation des matériaux innovants, développé par le laboratoire du CNRS Yncrea, nous avons été sollicité pour sécuriser un banc d'évaluation des performances des matériaux dépolluants. La problématique était liée à la sécurisation des opérateurs face aux émanations chimiques gazeuses créées par le banc de test. Pour ce faire, nous avons mis en place un cahier des charges en collaboration avec notre client, afin de répondre à l'ensemble des contraintes process, matériaux, espace, utilisation et filtration. Nous avons donc eu de nombreuses discussions afin de développer l'équipement le plus adapté permettant ainsi une intégration idéale dans leur projet.

Etude et développement d'un équipement sur mesure

Notre étude nous a révélé la présence d'émanations chimiques provennant de composés organiques volatils gazeux (formaldéhyde, benzène ou toluène) et devaient donc être traitées afin de sécuriser idéalement les différents opérateurs. Nous avons ainsi développé et réalisé une enceinte de captation et de filtration de ces émanations de gaz. Afin de réduire les coûts de production, nous avons intégré à cet équipement sur mesure, des têtes de filtration standards de notre marque Air Science.

Une solution idéale, adaptée à un projet global

Comme l'indique le directeur de recherche, Dr Zohir Younsi : "La connaissance des propriétés thermo-physiques, hydriques et de durabilité des matériaux de construction (Matériaux à Changement de Phase, fibreux, biosourcés, structures végétalisées, béton, etc.) s’avère primordiale pour estimer les quantités d’énergie stockées/destockées et comprendre la cinétique des transferts de chaleur et de masse. Dans ce sens, le développement d’outils expérimentaux pour caractériser ces matériaux (durabilité, conductivité thermique, capacité calorifique, chaleur latente, etc.) est une étape indispensable. Afin d’étudier l'intégration de ces matériaux dans l’enveloppe du bâtiment et de déterminer les conditions optimales de fonctionnement, j’ai mis en place un dispositif expérimental de dernière génération. La plage de température de fonctionnement du dispositif expérimental étant -40 °C - 200 °C, on peut alors caractériser thermiquement divers produits.
Ce dispositif est une réelle réponse, dans nos labos d’YNCREA, aux attentes des entreprises qui souhaitent tester ou valider leurs matériaux innovants."

Ce fut un immense plaisir pour nos équipes de travailler sur un projet aussi intéressant que technique, permettant de si grandes avancées en toute sécurité !

Protéger les opérateurs d'émanations chimiques toxiques
Accompagnement personnalisé dans l'optimisation des achats industriels
Filtration d'émanations nocives de solvants lors de collages industriels